Nous avions établi en mai 2015, un indice de visibilité SEO sur le thème du vin (appellations, châteaux, domaines, cépages en France), sur 10 000 requêtes ; un classement des 20 premiers sites avait rendu son verdict.

Ci-dessous pour rappel.

Visuels_vins2015

Rappel du mode de calcul : selon la position obtenue (de 1 à 10,  le nombre de résultats en 1ère page) corrélé avec le volume de recherches mensuelles, nous attribuions un scoring décroissant.
 
…Ce qui donne, selon le nombre de requêtes analysées, un chiffre global pour chaque annonceur recensé.
 
L’an dernier, deux poids lourds s’affrontaient pour la première place, avec comme vainqueur de la thématique, le site du Figaro (www.avis-vin.lefigaro.fr ), devant Wikipédia, Idéalwine complétait ce podium, loin derrière en terme de scoring.
  
Qu’en est-il un an après sur les mêmes requêtes ? Plusieurs informations se dégagent du classement 2016.
– Le trio de tête de change pas, le Figaro confortant ainsi sa première place
– Winedecider.com & Millésima grimpent respectivement à la 5èmeet 6ème place signant ainsi les deux plus belles progressions
– Cdiscount chute lourdement en passant de la 7ème à la 13ème place.
– Gault & Millau et Nicolas sortent de ce top 20
 
visuels_vins2016
Quelles en sont les raisons ?
 
Le Figaro, et le groupe média qu’il compose (Groupe Figaro CCM Benchmark group) revendiquait en mars dernier 24 millions de visiteurs uniques / mois (source : journal du net – mars 2016), ce qui en fait, tous sites confondus,  le 4èmemédia le plus fréquenté derrière Google, Microsoft et Facebook.
 
Position
Mai 2015
Mai 2016
Variation
1
lefigaro.fr
lefigaro.fr
0
2
wikipédia
wikipédia
0
3
idealwine.com
idealwine.com
0
4
vin-vigne.com
wine-searcher.com
+1
5
wine-searcher.com
winedecider.com
+3
6
larvf.com
millesima.fr
+4
7
cdiscount.com
vin-vigne.com
-3
8
winedecider.com
larvf.com
-2
9
vins-bourgogne.fr
vins-bourgogne.fr
0
10
millesima.fr
1jour1vin.com
+2
11
hachette-vins.com
hachette-vins.com
0
12
1jour1vin.com
cdiscount.com
-6
13
wineandco.com
wineandco.com
0
14
auchan.fr
auchan.fr
0
15
vinatis.com
vinsetmillesimes.com
entrant
16
lapassionduvin.com
vinatis.com
-1
17
nicolas.com
lapassionduvin.com
-1
18
linternaute.com
comptoirdesmillesimes.com
entrant
19
gaultmillau.fr
millesimes.com
entrant
20
terroirs-France.com
linternaute.com
-2

 

Sa puissance en terme de popularité, la densité de ses contenus avec les guides des régions viticoles, appellations, châteaux ou vignerons demeurent une référence en matière de SEO vis-à-vis des moteurs et confortent sa première place.
 
On constate que Wikipédia  remonte bien sur les requêtes châteaux et appellations grâce à un contenu dense et encyclopédique; il demeure un poids lourd du SEO toutes thématiques confondues.
 
Le site d’achat de vins aux enchères, Idealwine, complète le podium en se maintenant à la 3ème place grâce à une popularité forte et une présence optimisée en SEO, notamment avec les requêtes longue traine sur les domaines, sur toutes les régions françaises.
 
Concernant la stabilité de ce classement chez les acteurs de tête, nous avons la confirmation que l’algorithme de Google n’a pas énormément  bougé, et ce, malgré la « puissante » mise à jour annoncée de Phantom, en milieu d’année dernière, ainsi que la Quality Update de janvier 2016 ; corrélé avec un travail efficace notamment sur le contenu,  notre trio conserve son leadership sur la thématique.
 
Winedecider & Millésima signent les 2 meilleurs progressions en se situant chacun 5ème et 6ème : le comparateur français recensent environ 60 000 références, avec une page par produit; paradoxalement, l’absence de pages avec un contenu important et une sémantique peu optimisée sont compensées, à l’instar de son concurrent néo-zélandais Wine Searcher, par une popularité exceptionnelle avec des indicateurs de backlinks & de domaines supérieurs à tous.
 
Millésima, spécialiste de grands vins en primeur, signe une très belle progression, grâce notamment à une offre pléthorique de près de 9 000 références et un blog aux contenus denses et variés. Son antériorité sur la toile depuis 1997 l’installe progressivement parmi les leaders en SEO du secteur.
 
Concernant les baisses représentatives de ce classement, vin-vigne.com et Cdiscount sont les grands perdants de notre classement 2016 ; le premier passant de la 4ème à la 7èmeplace, le second chutant de 6 places, pour se retrouver 12ème .
 
Paradoxalement à son positionnement de guides, on constate que le contenu de vin-vigne.com n’est pas suffisant sur ses pages dites de catégories (régions, appellations, châteaux) ; un nombre de backlinks assez faible au regard de ceux des concurrents de ce classement font que le site se retrouve pénalisé et dégradé sur son positionnement SEO.
 
Cdiscount , un des leaders du e-commerce français, paye le fait de n’avoir aucun contenu sur les pages des vins qu’il propose ; non identifié comme un spécialiste de la vente de vins en ligne, mais bien comme un généraliste du commerce online, il est pénalisé  lourdement …prime aux véritables  e-marchands du secteur, guides ou comparateurs.
 
A noter, enfin, que deux marques « brick & mortar » de premier plan disparaissent de ce top 20 : Nicolas et Gault & Millau.
 
Le caviste poursuit sa descente en sortant de notre classement ; l’absence quasi-totale de contenu sur les pages vins conjuguée à une sémantique peu optimisée et une popularité faible au regard de la concurrence ne compensent pas en terme de positionnement SEO, une marque forte, recherchée près de 65 000 fois chaque mois.
 
De même, l’illustre guide des restaurants et des vins suit une trajectoire identique avec aucun contenu sur les pages vins répertoriées : pas de pages régions, ni de contenu sur les châteaux, appellations, ou vignerons rendent le site assez déceptif en terme d’informations, et ce, malgré, une marque reconnue dans le secteur.
 
Enfin, mention spéciale à trois sites aux noms de domaines proches, et qui rentrent respectivement en 19, 18 et 15ème place : millesimes.com, comptoirdesmillesimes.com et vinsetmillesimes.com offrent une gamme exhaustives sur un positionnements de ventes de crus « à maturité » : ces trois acteurs plutôt récents sur la toile sont à surveiller, tout l’enjeu sera pour eux d’émerger parmi une offre déjà préemptée, et pas toujours très lisible pour le grand public…non averti
 
Vous l’aurez compris à la lecture de ce classement, le contenu proposé aux internautes et donc aux  moteurs est primordial ; combiné à une popularité boostée, ces deux axes de travail semblent être un des tickets gagnant pour bonifier son SEO.
 
Aujourd’hui, Equaero offre la possibilité avec AdPulse de gérer et optimiser votre flux produits en temps réel pour vos campagnes Search & Shopping : toucher la bonne personne, au bon moment, avec une offre mise à jour et disponible grâce à notre solution !

Si vous aussi, souhaitiez  que nous réfléchissions à vos côtés à une stratégie de présence optimale sur le digital, merci de nous contacter à l’adresse suivante : cdefont@equaero.com