Qu’est-ce que REACT ?

SEO & REACT

La technologie REACT est un Framework/bibliothèque Javascript front end basé qui facilite la création d’applications dynamiques.
Cette techno est censée apporter de meilleures performances qu’un système classique.

Lancé en 2013 par Facebook, REACT est open source et est articulé autour de dizaines de milliers de modules.

La spécificité de REACT est de générer du DOM virtuel.

C’est-à-dire que le code source d’une page web générée par REACT est différent du rendu navigateur.

Le contenu de la page est complètement dégradé.

En effet, contrairement à un site classique basé sur le modèle « client-serveur », REACT utilise un modèle « client-side rendering ».
Avec l’émergence du mobile, ce type de techno risque d’être de plus en plus utilisé.

Alors quels impacts en SEO ?

Bien que Google puisse indexer le Javascript avec ses bots, cette technologie est encore mal prise en compte.

Google se base sur les éléments DOM que contient le code source de celles-ci.

Or, étant donné que le code source REACT ne correspond pas au contenu affiché côté client, il est dans l’incapacité de prendre en compte tous les éléments proposés.

L’indexation de vos contenus restant clé pour apparaitre correctement dans les SERPs, certains points devront impérativement être respectés.

Dans le cas contraire, votre migration REACT risque de vous faire perdre vos performances, ou pour tout nouveau site, vous empêcher d’être visible.

Comment travailler la partie SEO ?

Comme il est impératif que Google prenne en compte tous les éléments clés de vos pages, ce que vous lui proposez ne peut donc être uniquement votre DOM virtuel.

Ici, il va falloir mettre en place une solution pour que Google accède à votre code source complet (comme si le site n’était pas en REACT au final…).

Cette solution ou plutôt alternative est le « pré-rendering server ».

En effet, cela permet de fournir un contenu dynamique client via REACT mais surtout de pouvoir continuer à fournir un code source complet à Google, et donc conserver un maximum de chance d’être ou rester visible dans les SERPs.

Ce serveur renvoie un contenu source complet comme l’effectuerait un système classique « client-serveur » aux robots d’indexation.

Google peut donc en indexer tout son contenu.

Même si cela s’apparente à du « cloaking », ici c’est un rendu non personnalisé et complet qui doit être rendu, mais en aucun cas un contenu différent de ce qu’un utilisateur lambda non connecté voit à son affichage.

Quelles sont les inconvénients ?

Etant donné que mettre en place un serveur de pré-rendering équivaut grossièrement à avoir 2 versions de site, le problème du recettage se pose.

En effet, tout le SEO du site se basera sur la version de pré-rendering.

Etant donné qu’en utilisateur navigateur classique, nous n’avons pas accès au code source délivré par le serveur de pré-rendering, toute la recette devra être faite en simulant les bots, ce qui ne facilite clairement pas la tâche.

Surtout, seule la Google Search Console semble fournir un rendu cohérent et fiable niveau rendering, contrairement aux outils tiers.

Conclusion :

Des problèmes graves peuvent facilement arriver en cours de vie du site à gros volume de pages en cas de non-maitrise technique car faute de facilité de détection pour les moins avertis :

  • Bascule basée sur user agent plus fonctionnelle et donc fourniture du code dégradé REACT à Google
  • Suppression aléatoire de contenus et/ou balises SEO côté pré-rendering

N’hésitez pas à nous contacter !